Quelles sont les stratégies d’enseignement efficaces favorisant les apprentissages fondamentaux auprès des élèves en difficulté de niveau élémentaire? Résultats d’une méga-analyse

par Steve Bissonnette, Mario Richard, Clermont Gauthier et Carl Bouchard

Les principaux résultats en un clin d’oeil…

Continue reading

Advertisements

Le Visible Learning, plus grosse méga-analyse disponible à ce jour, désavoue le constructivisme éducatif!

Une méga-analyse portant sur des dizaines de millions d’élèves et dont les résultats sont édifiants. Jugez en par vous même: lorsqu’on oppose l’enseignant activateur (technique centrée sur l’enseignant, qui donne son cours à l’aide de techniques éprouvées) et l’enseignant facilitateur (l’élève au centre, avec l’enseignant qui aide l’élève à apprendre par lui-même), il n’y a pas photo!

Effect-sizes-for-teacher-as-activator-and-teacher-as-facilitator

On peut bien entendu mettre en question certaines catégories, notamment en quoi une classe à petit effectif à quoi que ce soit à voir avec le fait d’enseigner comme facilitateur, mais les autres stratégies décrites ne laissent malgré tout planer aucun doute sur la question…

Les réformes scolaires actuelles favorisent-elles l’esprit critique?

L’école qui transmet des connaissances est régulièrement présentée comme une institution remplissant des têtes de notions n’ayant que peu de sens au lieu d’apprendre aux élèves à raisonner.  J’ai déjà montré que cette idée est fausse et trompeuse car c’est sur la base des connaissances que s’élabore le raisonnement (1). Le but du présent billet est d’approfondir encore un peu plus la question afin d’exercer une lecture critique des réformes qui secouent l’école francophone ces dernières années.

Continue reading

Le test PISA devient un dangereux instrument de promotion de l’illettrisme

J’ai toujours apprécié le test PISA. L’idée de comparer les différents systèmes scolaires m’a toujours semblé un excellent moyen de se situer et de se remettre en question. Certes, il n’est pas parfait, les enseignements qui sont les siens sont somme toute restreints en comparaison de ceux des mega-analyses sérieuses existantes dans le monde éducatif (mais qu’on ne prend malheureusement pas en compte…) mais, dans l’ensemble, l’outil est intéressant. Ou plutôt devrai-je dire était, tant l’imparfait d’un passé définitivement révolu semble se profiler au regard des dernières orientations prises par le test éducatif de l’OCDE.

Continue reading

Former des élèves créatifs

On entend souvent dire qu’un prof qui transmet des connaissances n’éveille pas la créativité de ses élèves. Par contraste, permettre à l’élève de tâtonner et découvrir par lui-même serait nettement plus porteur. Chacun a bien entendu le droit d’avoir sa propre opinion sur un sujet. Même si celle-ci ne se fonde sur à peu près rien de sérieux. Personne ne peut vous interdire de croire aux soucoupes volantes. Mais quand ces avis ont un impact sur la vie d’autrui et qu’une tentative de validation empirique est possible, il serait peut-être bon d’approfondir un peu la question et de voir ce que des démarches scientifiques sérieuses peuvent nous apprendre avant de se servir de son prochain comme d’un cobaye.

Continue reading

Au sujet de la différenciation pédagogique

Une définition

La pédagogie différenciée consiste à connaitre une variété de stratégies d’enseignement et à savoir quand et avec qui les utiliser. Les besoins et caractéristiques individuelles de chaque élève devrait guider le choix des stratégies d’enseignement. Le but de l’enseignant réside alors dans la mise à disposition des élèves les situations d’apprentissage les plus fécondes au regard de leur manière d’apprendre comme de leur niveau. On peut différencier dans le temps en fournissant des activités supplémentaires à ceux qui acquièrent une maitrise plus rapide ou simultanément ou avec des travaux différents réalisés simultanément par les élèves en groupe ou individuellement pour arriver au même objectif. C’est de cette deuxième manière de procéder qu’il va surtout être question ici.

Continue reading

Les têtes bien faites et les têtes bien pleines

Les promoteurs des pédagogies farfelues actives aiment à user abusivement de citations pour étayer leur propos. Sans doute est-ce là une manière de démontrer le vide abyssal l’étendue de leur culture. Montaigne fait partie de leurs références favorites. De tonitruants « Mieux vaut une tête bien faite qu’une tête bien pleine » sont assénés régulièrement un peu partout où enseignants et formateurs sont formatés formés en guise d’argument coupant court à toute discussion sérieuse opposition formulée par ceux qui ne savent pas. 

Continue reading

La transmission rendrait l’élève passif

Il s’agit là certainement d’un des arguments les plus répandus pour justifier l’utilisation des pédagogies constructivistes. Quelqu’un a un jour décrété que lorsqu’un enseignant transmet des connaissances, les élèves sont passifs et, comme chacun le sait, on ne peut pas progresser au travers de la passivité. Depuis lors, cette antienne est systématiquement reprise en boucle et ce alors que personne n’a jamais apporté une quelconque preuve de cette passivité !

Continue reading

Ne pas confondre ce que l’élève fait avec ce qu’il apprend!

Je l’ai déjà écrit, mais il convient encore de le répéter : dissocier compétence et connaissances n’a aucun sens. Les compétences ne sont rien d’autre qu’un assemblage de connaissances, qu’elles soient des savoirs dans le domaine travaillé ou des procédures de travail à acquérir.

Pourtant, dans la pratique, les thuréfaires de l’approche par compétences ne semblent pas capables d’aller jusqu’au bout de la réflexion. S’ils reconnaissent que compétences et connaissances vont de pair, ils n’arrivent pas à en saisir les implications profondes. On retrouve chez eux une grave confusion entre ce que l’élève fait et ce que l’élève apprend. Ce qu’ils appellent régulièrement « objectif d’apprentissage » n’est en fait qu’un descripteur de ce que l’élève a réalisé durant le cours et non pas de ce qu’il a appris. Car dans le cadre éducatif, le proverbe « C’est en forgeant qu’on devient forgeron » mérite d’être nuancé. Ce n’est pas parce que l’élève fait certaines choses qu’il les a nécessairement acquises.

Continue reading

Enseigner des compétences ou des connaissances?

L’école doit permettre aux futurs citoyens de bonifier au maximum leurs capacités de s’en sortir plus tard. Mais, la discorde règne sur la manière d’y arriver. Certains affirment que c’est en acquérant des connaissances qu’on y parvient alors que d’autres ne jurent que par les compétences. Ce dernier camp a, par ailleurs, le vent en poupe actuellement et dicte le ton dans nombre de pays. A tort ou à raison? C’est ce que nous allons essayer de voir dans ce billet.

Continue reading